Ouverture de la mairie

du lundi au vendredi
de 9h00 à 12h30
les lundi, mercredi et vendredi
de 14h00 à 16h30

Liens directs

Le moustique Tigre

Le moustique Tigre (photo J.-L. Vernet)

Le moustique Tigre (photo J.-L. Vernet)

Carte chikungunya

Cas (importés et autochtones) de dengue et de chikungunya au 24 octobre 2014

1- Le moustique-tigre (Aedes albopictus) mesure moins d’un centimètre et se caractérise par la présence d'une ligne longitudinale blanche en position centrale sur son thorax noir, visible à l'œil nu. Il doit son nom à ses rayures qu’il porte sur ses pattes et qu'il partage avec les espèces du même sous genre (Stegomyia).
Ce moustique se développe majoritairement en zone urbaine. La femelle pond dans les gîtes créés par l'homme, par exemple dans les vases, soucoupes de pots de fleurs, gouttières mal vidées, vieux pneus, récipients en fer ou en plastique abandonnés, mais aussi dans les flaques d'eau après les fortes pluies Par des températures comprises entre 25 et 30°C, les femelles pondent en moyenne 74 œufs tous les 3-4 jours. La moitié des femelles vivent entre 29 jours et 32 jours à 30°C.
C'est une espèce agressive qui pique de jour avec un pic d'agressivité au lever du jour et un autre au crépuscule. C'est la femelle, une fois fécondée qui pique pour absorber du sang. Ce n'est pas directement le sang bu sur la précédente victime qui infecte la suivante, mais la salive que le moustique-tigre injecte dans sa victime pour fluidifier le sang (Wikipedia).

2.- Quatre personnes sont actuellement atteintes du virus du chikungunya à Montpellier (Hérault), révèle France 3 Languedoc-Roussillon, mardi 21 octobre. Ces quatre personnes ont été contaminées après avoir été piquées par un moustique tigre dans le centre-ville de Montpellier (Hérault). Selon les statistiques de l'Institut de veille sanitaire (INVS), il s'agit des premiers cas autochtones décelés cette année. (Sud-Ouest du 31 octobre, en ligne)

3.-Mesures efficaces pour se prémunir du moustique :

  • supprimer les eaux stagnantes dans les environs de l'habitation,
  • changez au moins toutes les 24 heures l'eau des vases, elle devient avec le temps un véritable bouillon de culture, vous pouvez y ajouter quelques gouttes de javel,
  • changez régulièrement l'eau des gamelles de vos animaux de compagnie et des baignoires à oiseaux,
  • arrosez vos jardinières, jusqu'à ce que la terre soit humide, sans laisser d'eau apparente,
  • videz les soucoupes, les seaux et arrosoirs pour ne pas conserver d'eau stagnante,
  • recouvrez vos réserves d'eau, vos citernes pluviales pour éviter la ponte des moustiques,
  • introduisez des poissons rouges, friands de larves dans vos bassins, vos mares,
  • rentrez à l'intérieur de votre garage ou votre habitation les objets dans lesquels l'eau peut s'accumuler ou bien retournez-les, par exemple : les pneus, les brouettes, les barques et embarcations diverses, pour éviter qu'ils ne conservent de l'eau,
  • videz l'eau des humidificateurs des radiateurs en été,
  • nettoyez vos gouttières régulièrement,
  • bâchez les piscines,...(Internet)

Agenda

« Mai - 2019 »
D L M M J V S
  01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24
26 27 28 29 30 31  

Mairie de Marcellus, Le bourg 47200 MARCELLUS - Tél: +33(0)5 53 93 61 38 - Fax: +33(0)5 53 89 64 95
Email: mairiedemarcellus(at)collectivite47.fr